Le rendez-vous des Anciens de La Royale

Souvenirs et Discussions d'Anciens Marins de la Marine Nationale
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Véhicules de Combat miniatures divers Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Message Auteur
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Mer 13 Juin 2018 - 19:43



Véhicules de combat blindés et divers de l'Armée Américaine


Le Char PATTON M 47




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]







[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





Caractéristiques générales


Équipage
: 5 (pilote, copilote, tireur, chargeur, chef de char)

Longueur 8,51 mLargeur 3,51 m

Hauteur 3,35 mMasse au combat 46 t

Blindage (épaisseur/inclinaison)

Blindage 101 mm

Dessus (caisse) 22mm

Plancher (caisse) 25,4/12,7mm

Frontal (tourelle) 101,6mm /40 °

Latéral (tourelle) 63,5mm / 30°

Arrière (tourelle) 76,2mm / 30°

Haut (tourelle) 12,7 mm

Armement

Armement secondaire 1 mitrailleuse Browning M2 antiaérienne de 12,7 mm Browning HB (440 cartouches) et 2 M1919A4E1 de 7,62 mm (4 125 cartouches)

Mobilité


Moteur 1 Continental AVDS-1790-5B de 12 cylindres en V refroidis par air avec deux carburateurs

Puissance 810 ch (595,8 kW)

Transmission Alison Model CD-850-4

Suspension Barre de torsion

Vitesse sur route 48 km/h sur route

Puissance massique 17,6 ch/tonne

Autonomie 130 km

---------------- Le M47 Patton est un char moyen « M47 Medium Tank – 90 mm Gun » selon la nomenclature américaine, il est destiné à remplacer tous les Sherman M4 et les M26 Pershing développés pendant la Deuxième Guerre mondiale et qui s'avèrent être vraiment faibles vis à vis de la concurrence. Il est le deuxième char portant le nom de Patton. Peu utilisé par l'US Army et l'US Marine Corps, il est abondamment livré aux pays de l'OTAN et de l'OTASE à travers le programme Military Assistance Program (MAP).



---------------- Sa production est lancée en urgence en juin 1951. Il correspond à un constat de carence durant la guerre de Corée où les modèles anciens s'avèrent bien faibles par rapport à leurs adversaires.
---------------- Après la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis n'alignent en première ligne que des chars moyens de type M26 Pershing et son dérivé le M46 Patton.

----------------Or ces chars, développés dans les années 1940, ne sont plus jugés suffisamment aptes à faire face à la nouvelle menace soviétique. Un projet de char moyen le T42 alors à l'étude pour les remplacer n'est pas satisfaisant en l'état. Il est décidé d'adapter la tourelle du T42 avec un canon de 90 mm T119 sur le châssis déjà rodé du M46 qui est toutefois modifié. La protection du glacis avant est renforcée, le système de refroidissement est amélioré notamment le contrôle du ventilateur et un nouveau système électrique est installé. Le tout donne un char de transition qui est produit à raison de 8 576 exemplaires dans deux usines, le Detroit Arsenal (Warren, Michigan) (en), officiellement :Detroit Army Tank Plant, (5 481 unités) et un site de production de la American Locomotive Company (ALCO) à Schenectady dans l’État de New York (3 095 unités)1 jusqu'à la conversion des chaînes en novembre 1953 pour produire le M48.

---------------- Affecté en priorité à la défense de l'Europe dans le cadre de l'OTAN, il connait une carrière éphémère au sein de l'US Army. Déclaré d'une utilité limitée (« limited standard » en jargon US) en 1955, il est rapidement supplanté par le M48 Patton qui n'est qu'un développement direct du M47.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Char PATTON M 47 couleur désert exporté dans certains pays du Moyen Orient
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Jeu 14 Juin 2018 - 17:16



---------- Et je viens de découvrir 21 véhicules supplémentaires chez mon fils, surtout du matériel allemand et américain.
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Jeu 14 Juin 2018 - 20:53

.....Avec un sac Marin....j'espère.... narguer
_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 3182 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Ven 15 Juin 2018 - 6:57





Véhicules de combat divers de l'Armée Américaine  (Suite)


Le fameux camion G M C  CCKW 353  (l'un des couteau suisse de l'US Army pendant le seconde guerre mondiale)






---------------- Le camion GMC CCKW 6×6 remplit absolument tous les rôles possibles et imaginables pour l’armée américaine durant la guerre.

---------------- Il était disponible en deux versions : 352 à châssis court et 353 à châssis long :

---------------- Transport de matériel ou de troupes (jusqu’à 12 soldats plus le commandant et le conducteur),

---------------- antenne médicale,

---------------- poste de commandement,

---------------- Camion de dépannage,

---------------- Camion citerne etc....


--------------- Sa grande capacité et ses six roues motrices lui permettaient de tout faire.

--------------- Il commença à être produit en masse dès 1941 et plus de 800 000 exemplaires virent le jour. La cabine bâchée s’avéra très pratique et moins coûteuse que la tôlée, ce qui explique qu’elle devint standard après la guerre. Le CCKW 352-353 fut remplacé en 1950 par le M35.



Spécifications techniques du CCKW 353

Motorisation GMC 270, 6 cyl., I-I-W-F, 4 417 cc, 104 ch. à 2 750 tr/min
Vitesse maximale 72 km/h
Autonomie 385 km
Masse 5,3 tonnes (plus 2,5 tonnes de capacité d’emport)
Longueur 6,51 m (6, 79 m avec treuil)
Hauteur 2,80 m
Largeur 2,24 m
Blindage Aucun
Armement Browning calibre .50 (12,7 mm) anti-aérienne (facultative)


Le G M C  CCKW 352 ou 353 dans ses diverses versions



[Vous devez être
inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


(A suivre)
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Ven 15 Juin 2018 - 13:19

---------- Effectivement il s'agit bien d'un véhicule Dodge comme ceux qui suivent, bien vu.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Ven 15 Juin 2018 - 16:51

J'adore le Dodge et la Jeep .

A une époque heureuse , le jeudi était ma journée a la base de Sidi-Hamed a la soute a munition avec mon vieil Adjudant-Chef de Papa .

Avec ses Gus nous allions au Mess le midi , en Dodge ou en Jeep , parfois les deux selon le nombre .

Autre Époque , autre Armée
 Sad  
avatar
Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Sam 16 Juin 2018 - 15:33


Les divers véhicules de combat de l'Armée Américaine



Le camion militaire 6X6 KAISER M 34 et M 35






[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



La dernière photo associé un camion KAISER JEEP couleur sable et un DODGE





Caractéristiques

         Équipage : 1 + 2.

Poids : à vide, 5 900 kg; à pleine charge (en tout-terrain), 8 168 kg.

Moteur : Diesel polyvalent de 6 cylindres LDT-465-IC6 développant 140 ch (104,4 kW).

Dimensions : longueur, 6,71 m; largeur, 2,39 m; hauteur (hors tout), 2,90 m.

Performances : vitesse maximale sur route, 90 km/h; autonomie maximale, 483 km; pente, 60 %; pente latérale, 30 %; gué, 0,76 m.

               Quand après la guerre il a été décidé de remplacer les 6 x 6 de 2,5t, General Motors construi­sit le M135 de 2,5 t à roues simples et le M211 à roues doubles à l'arrière. Le véhicule de Reo devait devenir le camion standard de sa classe pour l'US Army. Les séries M34/M35 furent normalisées et appe­lées plus couramment Eager Beaver.

                Les premiers véhicules de production reçurent un moteur à essence, mais le M35A1 avait un moteur polyvalent et le M35A2 un moteur diesel poly­valent. A la fin des années soixante, la famille des M35, à l'image de tous les autres camions, était produite par la « Défense and Government Pro­ducts Division »(division de la pro­duction d'État et de la Défense natio­nale) de Kaiser Jeep. Cette société fut reprise en 1970 par American Motors et est aujourd'hui connue sous le nom de AM General Corpo­ration.

                La disposition du M35 est identi­que à celle du camion de 2,5 t pro­duit pendant la Seconde Guerre mondiale. Le moteur est à l'avant, la cabine est au centre, avec capote escamotable et pare-brise rabattable sur le capot, la partie cargo étant à l'arrière. Cette dernière est de type à jalons pour les arceaux et com­porte un hayon arrière abattable. Les montants latéraux ont des sièges repliables pour le transport de troupes. Le moteur est couplé -à une boîte de vitesses à cinq rapports avant et un arrière, ainsi qu'à une boîte de transmission à deux vitesses.

                Du fait que le camion est destiné à servir sous des climats très variés et qu'il doit assurer des missions très diverses, la gamme des équipements en option est très complète. Parmi les plus caractéristiques, une poulie d'une puissance de 4 536 kg pouvant être installée indifféremment à l'avant ou à l'arrière du véhicule, un cadre en forme de A pour les réparations sur le terrain, une cabine entièrement fermée, un jeu d'équipements per­mettant de franchir à gué un cours d'eau dont la profondeur peut attein­dre 1,98 m, des câbles asservis pour un démarrage de secours, des sièges centraux pour des troupes dans la partie fret, des systèmes spéciaux chauffants pour le moteur et la par­tie cargo, etc. Le véhicule de base peut transporter jusqu'à 2 268 kg en tout-terrain et 4 536 kg sur route.
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Sam 16 Juin 2018 - 16:54

J'ai vu ces camions dans l'Armée Tunisienne .

Lors de la bataille de Bizerte , avec un copain (les initiales pour François : M C ) nous allions fouiller dans les cabines des camions tunisiens , straffés par les Corsaires de l'Aéro-Navale , afin de récupérer qq bricoles .

Une fois , il y avait encore dedans les maccabés : nous avons terminé là , nos recherches  affraid
avatar
Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Sam 16 Juin 2018 - 21:38



Véhicules de combat blindés de l'Armée Américaine




Le Char M 7 PRIEST





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Caractéristiques Générales





Équipage 7
Longueur 6,02 m
Largeur 2,87 m
Hauteur 2,95 m
Masse au combat 22 970 kg
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Blindage coque:51 mm avant
Armement
Armement principal Howitzer 105 mm M2A1 (69 obus)
Armement secondaire 1 Mitrailleuse Browning M2 de 12,7 mm (300 balles)
Mobilité
Moteur Wright (Continental) R975 C1
Puissance 400 ch (299 kW)
Suspension ressorts verticaux en spirales
Vitesse sur route 40 km/h (24 en tout terrain)
Puissance massique 17,4 ch/tonne
Autonomie 193 km


--------------- Désigné officiellement sous le nom de 105mm Howitzer Motor Carriage M7, le M7 Priest est un canon automoteur produit au cours de la Seconde Guerre mondiale par les États-Unis.



--------------- Priest est le surnom donné par les Britanniques, dû au fait que la mitrailleuse placée sur un rail donnait l’impression que le char était muni d’une chaire. Il faisait suite au Bishop anglais et ils le désignèrent officiellement 105mm SP Priest. Les Britanniques aimaient donner des noms en rapport à la religion à leurs canons automoteurs (Priest = prêtre, Bishop = évêque, Sexton = sacristain), tradition qui dura jusque dans les années 1960 avec l’Abbot (abbé).


--------------- Témoins des débuts de la guerre, les observateurs américains se sont rendus compte qu'ils auraient obligatoirement besoin d'un véhicule automoteur d'artillerie avec une puissance de feu suffisante pour soutenir des opérations d'infanterie.

--------------- Les leçons apprises avec des essais d’emport de canon sur semi-chenillés tels que les Halftrack M3 ont également prouvé que ce véhicule devrait être blindé. Ainsi, il fut décidé d'employer le châssis du M3 Lee comme base pour ce nouveau véhicule, qui a été désigné T32.

--------------- Après avoir retouché le M3 en découpant sa superstructure et en y montant un obusier de 105 mm M2 et une mitrailleuse HB M2 de 12,7 mm, le T32 a été accepté pour le service sous le nom de M7 en février 1942 et la production commença dès le mois d’avril suivant.

---------------- Tandis que les premiers M7 étaient produits pour l’US Army, la production fut rapidement détournée pour le prêt-bail. Ainsi 90 M7 ont été envoyés à la 8e armée britannique postée en Afrique du Nord. Ceux-ci furent ainsi les premiers à être employés au combat pendant la Seconde bataille d'El Alamein. Le M7 prouva sa valeur, si bien que les Britanniques passèrent immédiatement commande de 5 500 unités, un nombre qui ne fut jamais atteint.
M7 en Corée en 1951.


---------------- L’armement du M7 était d’origine américaine, ce qui posait des soucis logistiques aux troupes britanniques. Cet inconvénient fut résolu en 1944 avec l’arrivée du Sexton, qui possédait un canon de 25 livres d’origine britannique. Les britanniques utilisèrent ainsi le M7 en Afrique du Nord, en Italie et durant les premiers jours de la Bataille de Normandie, jusqu'à ce qu’ils puissent disposer du Sexton en quantités suffisantes. Les derniers M7 britanniques furent alors transformés en Kangaroo, un véhicule de transport de troupe blindé.

----------------- Le M7 fut aussi un grand succès pour l’US Army ; chaque division blindée en avait trois bataillons, leur donnant ainsi un appui d’artillerie mobile inégalé.

----------------- 3 490 M7 furent construits ; ils se sont avérés des armes fiables, si bien qu’un bon nombre ont continué à être utilisés après la deuxième guerre mondiale.[/center]
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Lun 18 Juin 2018 - 7:12

Véhicules de combat de l'Armée Américaine (suite)




Le célèbre véhicule   H A L F   T R A C K








[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





--------------- En 1931, l’armée américaine souhaite se doter d’un véhicule semi-chenillé de transport de troupe, comme il en existe alors dans l’armée française.

--------------- S’inspirant de divers modèles, et notamment du Kegresse P17 français, les Américains mettent au point leur propre véhicule semi-chenillé, appelé en anglais « Half Track ».

--------------- En 1940, alors que près de 70 modèles différents ont été proposés aux forces terrestres américaines, la décision se porte sur le modèle M3, qui commence à être produit la même année. Largement utilisés pendant la bataille de Normandie, ils sont particulièrement bien adaptés au bocage normand, notamment pendant les fortes périodes de pluie qui transforment les champs en vastes étendues de boue.

---------------- Bien que ces véhicules aient été utilisés jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, la production du Half Track M3 s’est arrêtée en 1944.

---------------- Différentes versions du M3 ont également été produites entre 1940 et 1944, notamment un modèle (nommé ACP) armé d’un canon anti-char de 75 mm.



Fiche technique du Half Track M3


Pays constructeur/utilisateur : Etats-Unis d’Amérique
Dénomination : Half Track M3

Longueur : 6,17 m
Largeur : 2,22 m
Hauteur : 2,26 m
Masse : 5 610 kg
Vitesse maximale : 72 km/h
Autonomie : 312 km

Armement : une mitrailleuse Browning de 12,7 mm

Equipage : 3 hommes
Transport : 10 hommes équipés

Moteur : White 160AX essence à 6 cylindres en ligne de 147 chevaux à 3 000 tr/


(Photos véhicules miniatures : ROUSSEL D.)
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Jeu 21 Juin 2018 - 11:30

Véhicules de combat blindés de l'Armée Américaine  (suite)



Le Char Général Grant




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


L'histoire de ce char qui ne devait étre qu'un char de transition et avec lequel on a réécrit l'Histoire.

 




---------------- Dans la nomenclature officielle de l'U.S. Army, le M 3 ne portait pas de nom à l'origine, pas plus que d'autres matériels référencés eux aussi M 3 comme le Half-Track ou le char léger, futur Stuart.

----------------- Autant de risques d'erreurs dans la gestion des matériels. Lorsque les Britanniques achetèrent sur étagères fin 1940 des matériels M 3, par tradition ils leur don­nèrent un nom. Pour le char moyen M 3, ce fut le Lee, et pour le char léger M 3 le Stuart. Chacun, Lee et Stuart étant des héros de la cavalerie sudiste !


---------------- Lorsque les États-Unis entrèrent en guerre en décembre 1941, ils rebaptisèrent le char moyen M 3 du nom du général Grant, vainqueur nordiste du général sudiste Lee, mais conservèrent le nom de Stuart pour le char léger M 3. Après guerre, les his­toriens britanniques qui écrivent l'histoire à l'heure de « Big Ben » appelèrent le M 3, général Lee tant pour la version ini­tiale commandée par les Britanniques, que pour la version 100 % U.S. Army appelée Grant. D'où une certaine confusion entre les deux modèles et contradiction historique qu'il conve­nait de remettre en place.  
---------------- N’ayant en rien préparé le conflit, les Américains doivent faire avec les moyens du bord, c'est-à-dire pas grand-chose surtout en matière de blindés, comme il faut faire vite, ils n'ont d'autres choix que de partir de leur char moyen M 2. Dès août 1940, le patron du nouveau Armoured Forces et les représentants de l'Ordnance Department (service du matériel) se réunissent pour définir un nouveau char moyen armé d'un canon de 75 mm.

---------------- De nouveau, la question du 75 mm en tourelle est posée. Devant les délais d'études d'un tel ensemble, on y renonce provisoirement au profit d'un 75 mm en casemate. En fait, réaliser une tourelle n'offre pas vraiment de difficulté par­ticulière. Le problème est le déve­loppement d'une version char du canon de 75 mm dérivé du 75 mm modèle 1897 français en service dans l'artillerie américaine depuis 1917. Ce modèle est le M 2 dont la course maximale au recul est de 1,17 m. Impossible de le loger dans une tourelle, il ne peut aller qu'en casemate ! les services tech­niques américains montent le 75 mm M 2 sur rotule à la manière du 75 mm monté sur le prototype du char B 1ter français. Ils évitent ainsi le piège du pointage par ripage des chenilles, source de consommation excessive en carburant.

----------------- Toujours pour répondre à la demande des Bri­tanniques adeptes du tir en marche, le 75 et le 37 mm en tourelle du M 3 sont gyrostabilisées.  Il faudra attendre le 75 mm M 3 avec une course au recul réduite à moins de 50 cm pour, enfin, le monter en tourelle sur le futur char M 4 Sherman qui, à l'origine, ne sera qu'une nouvelle caisse montée sur châssis M 3.  

----------------- Ce nouveau concept devint le M-3 et il fut mis en production sur les chaînes d'assemblage du M-2 pour le remplacer. Le prototype fut prêt en janvier 1941 Comme sur le B 1bis et le futur Churchill, le M 3 possède une porte latérale sur le côté droit pour l'accès de l'équipage. À l'origine, il y avait une porte de chaque côté, celle du côté gauche sera rapidement abandonnée. Toute­fois, la construction de la caisse relève de méthodes archaïques avec ses plaques d'acier boulonnées sur cornière. Une version en acier moulé, le M 3 Al ne sera pas suivie car sa fabrication est trop compliquée pour un engin destiné à être construit en très grande série. Au total, le char atteint les 27 tonnes et garde le même moteur de 340 CV que le M 2 dont la masse est de 19 tonnes.. À cette époque, les Anglais avaient besoin d'un tel véhicule car ils étaient aux prises avec une force supérieure en équipements et ils ne pouvaient opposer aux chars allemands que des chars dépassés. Ils arrivèrent donc aux U.S.A et demandèrent ce char avec des modifications.

---------------- Le M-3 Grant ainsi nommé en l'honneur du général nordiste de la guerre civil américaine, fut la version britannique du M-3 Lee. Le Grant subit des changements au niveau de la tourelle qui fut allongée pour permettre l'ajout d'un équipement radio. De plus, la silhouette fut abaissée en enlevant la coupole supérieure qui logeait la mitrailleuse. Ces chars furent cédés aux Anglais sur la base du programme "cash and carry". Ils virent leur première action majeure à la bataille de Gazala en mai 1942. . Ils furent une très mauvaise surprise pour Rommel et mirent celui-ci en sérieuse difficulté pendant plusieurs jours. Ils cessèrent d'être produit en décembre 1942 pour être remplacé par un nouveau concept qui allait sceller pratiquement le sort des combats : le Sherman M4 ! Les M3 Lee et Grant n'en participèrent pas moins à toutes les opérations jusqu'à la fin de la guerre.

Constructeur : Arsenal - Chrysler, Alco, Baldwin (ces deux usines sont des usines de conception de locomotives), Pressed steel et Pullman

Type: char moyen

Equipage: 6 hommes

Armement: Canon de 75 mm M2 en casemate (46 obus)- Canon de 37 mm en tourelle M5 ou 6 (178 obus) - 3 mitrailleuses de 12,7 mm à 9200 coups

Blindage: minimum 13 mm ; habitacle avant 37 mm ; maximum (tourelle) 51 mm

Poids: 27,9 tonnes M3 - 28,6 tonnes M3 A2 - 29 tonnes M3 A4

Pression au sol : 0.94 kg/cm2

Puissance massique : M3 : 12,7 ch/tonne - M3 A2 : 14 ch/tonne - M3 A4 : 14,7 ch/tonne

Moteur: Boite 5 vitesses et marche arrière - Wright (Continental) R975 EC2 9 cylindres de 340 chevaux à 2400 tr/mn - A partir du M3 A2 : 2 G.M. 6046 de 410 chevaux à 2900 tr/mm - M3 A4 : Chrysler A57 de 425 chevaux à 2850 tr/mn.

Performances: Vitesse sur route 41 km/h ; tous terrains : 25 km/h ; autonomie 190 km ; obstacle vertical : 0.61 m ; coupure franche 2.30 m / 2.40 m ; pente 31 %


Production : M3 (Global): 4924 unités de Juin 41 à Août 42 - M3 A2 : 12 unités - M3 A1 : 300 unités de Janvier 42 à juillet 42 - M3 A3 : 322 unités de Mars 42 à Décembre 42 - M3 A4 : 109 unité de Juin 42 à Août 42.

Temps de service :Avril 1941 - Décembre 1942
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Ven 22 Juin 2018 - 16:22



Véhicules de combat blindés de l'Armée Soviétique


Le char RSU  100




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




--------------- Le SU-100 a été conçu en 1944 comme un SU-85 amélioré. Il est bâti sur le châssis du T-34-85. Il a été conçu et produit à l'UZTM (en russe УЗТМ pour Уральский Завод Тяжелого Машиностроения, Usine de constructions mécaniques lourdes de l'Oural ou Ouralmach) à Iekaterinbourg.

--------------- Le SU-100 s'est vite révélé être l'un des meilleurs chasseurs de chars de la deuxième guerre mondiale, car son canon pouvait pénétrer 125 mm de blindage vertical à une portée de 2 000 mètres ou le blindage incliné de 80 mm du char allemand Panther à 1 500 mètres. Capable de détruire le blindage frontal de tous les chars allemands en service à l'exception du Tigre royal, le SU-100 reçut des soldats soviétiques le surnom salace de "pizdets vsemu" ou "nique-tout"1.

----------------- Le développement était supervisé par Lev Gorlitsky, chef concepteur de tous les canons automoteurs moyens soviétiques.

----------------- L'étude a commencé en février 1944 et le premier prototype de SU-100, appelé "objet 138", a été construit en mars. Après une période intense d'essais avec différents modèles de canons de 100 mm, les ingénieurs soviétiques ont approuvé le canon D-10S pour une production de masse. Ce canon avait été conçu dans le bureau de construction de l'usine d'artillerie numéro 9, sous la direction de Fyodor Petrov. Après la Seconde Guerre mondiale, il a été installé sur les chars T-54 et T-55 et ses descendants étaient encore en usage quarante ans après sa conception. La caisse du SU-100 a été fortement améliorée par rapport au SU-85 : le blindage avant a été augmenté de 45 à 75 mm et le poste du chef de char a été agrandi, avec une nouvelle coupole. La ventilation a aussi été améliorée, avec deux ventilateurs au lieu du ventilateur unique du SU-85. La production de masse a démarré en septembre 1944.


Caractéristiques



concepteur Lev Gorlitsky
Année de conception 1944
Constructeur Usine Ouralmach de Iekaterinbourg
Unités produites 2 335+
Caractéristiques générales
Équipage 4
Longueur 9,45 m
Largeur 3,00 m
Hauteur 2,25 m
Masse au combat 31,6 tonnes
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Blindage 45 à 75 mm
Armement
Armement principal 1 canon 100 mm D-10S (34 obus)
Armement secondaire - Pistolet-mitrailleur PPsh 41 de 7,62 mm
- 24 grenades F-1
- 5 grenades antichar
Mobilité
Moteur V-2-34 M diesel
Puissance 500 cv à 1 800 tr/min
Suspension Suspension Christie
Vitesse sur route 50 km/h
Puissance massique /
Réservoir 500 litres avec possibilité d'augmenter de 270 litres en externe
Autonomie - 320 km sur route
- 150 km en tout-terrain
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Ven 22 Juin 2018 - 16:46



Les véhicules de combat blindés de l'Armée soviétique (Suite)


Le véhicule de reconnaissance BRDM - 1




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




   


----------------- Le BRDM-1 (pour Бронированная Разведывательно-Дозорная Машина, ou Véhicule de combat pour la patrouille et la reconnaissance) était un blindé léger amphibie d'exploration. Sa conception débuta à la fin de l'année 1954, lorsqu'il apparut évident que la possibilité de traverser des cours d'eau devenait incontournable pour un véhicule de combat et d'exploration moderne. L'ingénieur V. K. Roubtsov de l'usine GAZ et son équipe de l'OKB Dedkov entreprirent alors de développer une version amphibie du véhicule de reconnaissance et de transport de troupes léger BTR-40, désignée BTR-40P.

---------------- Mais au cours du développement de ce nouveau véhicule, son apparence changea considérablement jusqu'à ce qu'il devienne un engin de reconnaissance désigné BRDM (l'appellation BRDM-1 n'apparut qu'en 1962 pour le différencier du BRDM-2) par l'armée et GAZ-40P par le constructeur. Le premier prototype du BRDM fut livré en février 1956 et entama ses essais dans la région de la Mer Noire. En 1957, la production en série du BRDM fut lancée et les premiers véhicules entrèrent en service au sein de l'armée soviétique la même année. Sa première apparition publique remonte à 1959.

----------------- Les derniers BRDM-1 sortirent des chaînes d'assemblage en 1966, lorsqu'ils furent définitivement remplacés par les BRDM-2. Au total, environ 10 000 BRDM-1 furent produits, dont 1500 livrés à d'autres armées du Pacte de Varsovie.

---------------- Le BRDM-1 resta en service dans l'armée soviétique jusqu'à la fin des années 1970. Il fut donné en dotation aux divisions de fusiliers motorisés et aux divisions blindées, à raison de 12 exemplaires par bataillon de reconnaissance et de 7 exemplaires par régiment.
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Dim 24 Juin 2018 - 8:52

Véhicules de combat blindés de l'Armée Allemande



Le Char   T I G R E



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Présentation


Char type Mark VI Tigre type E N° 231

(2ème compagnie – 3ème groupe – 1er char)



Le numéro de châssis du Char Tigre de Vimoutiers N° 251 113 précise son appartenance au II Panzer Korps

S (SCHWER) ss - Panzer - Abteilung. 102

(s.SS Pz.Abt 102) (bataillons de chars lourds )

Longueur : 8,45 m Largeur : 3,73 m

Hauteur : 2,93 m Masse : 57 000 kg

Vitesse maximale : 38 km/h Autonomie : 200 km

Armement principal : canon KwK 36 L/56 de 88 mm (qui n’est autre que le canon de 88 mm Flak 36 monté sur tourelle)

Armement secondaire : trois mitrailleuses MG 34 ou MG 42 de 7,92 mm

Moteur : Maybach HL 230 de 694 chevaux

Consommation : 487 litres aux 100 kilomètres.

Equipage : 5 personnes (1 chef de char, 1 pilote, 1 co-pilote et mitrailleur, 1 opérateur radio et chargeur)

Blindage avant : 100 mm Blindage flancs : 80 mm
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Lun 25 Juin 2018 - 6:42

Les véhicules de combat blindés de l'Armée Allemande (Suite)





Le char JAGDPANTER



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Historique du char Jagdpanther V

---------------- A la fin de l’année 1942, l’Allemagne doit faire face à un manque de moyens économiques et industriels dans la construction des engins blindés, et les ingénieurs militaires allemands reçoivent comme consigne de créer un nouveau chasseur de chars, performant mais peu coûteux.

---------------- L’étude de ce nouveau chasseur de char débute en octobre 1942. Un premier prototype est ensuite fabriqué en octobre 1943 : le châssis est celui du char Panther, le principe de la tourelle a été supprimé pour des raisons de coûts, tandis que le canon utilisé est un Pak 43 de 88 mm (L/71 Pak 43), particulièrement efficace, protégé par le masque « groin de cochon » (« Saukopf« ). Cet engin porte le nom de « Jagdpanther V », « Jagd » signifiant « chasseur » en allemand.

---------------- La production commence trois mois plus tard en janvier 1944, et les premiers exemplaires seront livrés en juin 1944, au moment même où les Alliés débarquent en Normandie. Peu déployés dans cette région (seule la 2ème compagnie du 654. Schwere-Panzerjäger-Abteilung est équipée de Jagdpanther), ils remplissent cependant parfaitement leur mission et lors de la seule journée du 30 juillet 1944, quatorze chars Churchill de la 6th Guards Armoured Brigade sont détruits pour la perte de deux Jagdpanther seulement dans la région de Caumont. Cependant, les chasseurs de chars allemands sont tous réduits à l’état de cendre par l’aviation alliée dans les jours qui suivent et aucun ne parvient à franchir la Seine lors du repli général des forces du IIIème Reich.

---------------- Seuls 392 exemplaires sont construits de janvier 1944 à mars 1945, mais le char Jagdpanther s’impose comme l’un des plus performants chasseurs de chars allemands de toute la Seconde Guerre mondiale.




Pays créateur/utilisateur : Allemagne
Dénomination : Nahverteidigungsgerät « Jagdpanther » V – SdKfz 273
Production totale : 382 exemplaires

Longueur : 9,87 m
Largeur : 3,27 m
Hauteur : 2,72 m
Masse : 45 500 kg
Vitesse maximale : 55 km/h
Autonomie : 257 km

Armement principal : un canon de 88 mm Pak 43 L/71
Armement secondaire : une mitrailleuse de 7,92 mm MG 34

Moteur : Maybach HL 230 P 30 de 700 chevaux
Consommation : 280 litres aux 100 kilomètres

Equipage : 5 personnels (1 chef de char, 1 pilote, 1 copilote et mitrailleur, 1 opérateur radio et chargeur)

Blindage avant : 100 mm
Blindage arrière : 16 mm
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Mer 27 Juin 2018 - 8:02

Véhicules de combat Américains divers



Le Char Général   L E E




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Le camion militaire  G M  C  atelier

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Le camion citerne V 8   F O R D   1936


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Ven 29 Juin 2018 - 16:14


Véhicules de combat DODGE de l'Armée américaine (suite)




La voiture berline Chevrelet 1950




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Le véhicule militaire  DODGE 4X4

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



La Jeep  W I L L Y S  et sa remorque



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Lun 2 Juil 2018 - 5:55



Les véhicules de combat divers des Forces Armées Américaines (Suite)




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La voiture berline  PACKARD  1937


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



La voiture berline  MERCEDES 1937
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Mer 4 Juil 2018 - 1:34



Véhicules de combat divers des forces Armées françaises




Le camion de dépannage  Berliet GBCKT




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Le camion citerne GBCKT Berliet




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Mer 4 Juil 2018 - 20:42

Merci Denis,  Very Happy

Toujours très intéressant; du bon travail super
_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ADMINISTRATEUR-MODERATEUR
avatar
marcjean




Age : Date d'inscription : 20/08/2013 Nombre de messages : 3182 Localisation : 83 Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Jeu 5 Juil 2018 - 5:10



Véhicules de combat divers des Forces Armées Françaises (Suite)




Le camion léger  RENAULT  2003



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Le camion  BERLIET  ALVIS


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Véhicule blindé de combat français  :   A M X  1 0  P



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Ven 6 Juil 2018 - 15:11



L'automitrailleuse légère   P A N H A R D   (Version 60)




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Caractéristiques






Équipage 3
Longueur 4,15 m
Largeur 1,97 m
Hauteur 2,07 m
Masse au combat 4,8 t (AML 60)
5,5 t (AML 90)1
5,9 t (AML 90 F1 Diesel)2
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Blindage 8-12 mm (acier)
Armement
Armement principal AML 60 : Mortier de 60 mm à chargement par la culasse avec 53 obus.

AML 90 : Canon de 90 mm GIAT F1 avec 21 obus2.
Armement secondaire 2 mitrailleuses de 7,62 OTAN
Mobilité
Moteur Panhard modèle 4 HD 4-cylindres refroidi par air
AML 90 F1 Diesel : Peugeot XD-3D Diesel2
Puissance 90 ch à 4700 tr/min (66,2 kW)
AML 90 F1 Diesel : 95 ch
Vitesse sur route 90 km/h sur route
Puissance massique 16,4 ch/t
Autonomie 600 km
modifier Consultez la documentation du modèle

                L’automitrailleuse légère (AML) fabriquée par la firme Panhard équipa l’armée de Terre française au cours des années 1960. Elle était proposée avec un mortier (AML 60) ou un canon (AML 90). La France les a aujourd'hui remplacées mais de nombreux pays africains en possèdent encore.

H I S T O I R E


              Durant les années 1950, l’armée française use de Daimler Ferret en grand nombre. Elle décide ensuite d'adopter une automitrailleuse de conception nationale et Panhard présente un prototype en 1957 armé d'un mortier-canon très rudimentaire. Cette entreprise remporte la compétition devant le projet d'Engin léger de combat chenillé d'AMX et un projet de Berliet. La production de l'AML de série (appelée AML 245 par cette société) commence en 1960. Panhard avait déjà livré à l'Armée de terre l'AMD 165/175 en 1938/1940 et l'AMD 178 en 1945/1949.

              Depuis son adoption, plus de 4 000 véhicules ont été livrés et la fabrication à longtemps continué pour l'export. À la production française dont plus de 900 exemplaires pour l’armée de terre française et le Groupement blindé de gendarmerie mobile, s'ajoutent AML 1 600 60⁄90 construites sous licence par l'Afrique du Sud sous le nom d'Eland Mk7/Eland 60/90.

              Au 1er janvier 1989, outre les véhicules des unités d'outre-mer, 439 AML 60 et 188 AML 90 soit 735 véhicules sont sur le territoire métropolitain français. L'ensemble des AML 60 et 188 AML 90 pour les unités de réservistes de la défense opérationnelle du territoire, 72 AML 90 pour la Force d'action rapide et 36 autres dans la 1re armée3. Ils seront retirés du service dans les années 1990.

              Le véhicule de transport de troupes M3 Panhard est une variante de l'AML-60 dont il utilise l'essentiel des composants. Conçu en 1969, il produit à 1 200 exemplaires de 1971 à 1986 et vendue exclusivement à l'exportation.
Présentation technique

               La Panhard AML 60/90 est un blindé léger dont les deux versions ne diffèrent que par la tourelle.

               La transmission 4 4 permanente lui procure une exceptionnelle mobilité. Les amortisseurs sont oléopneumatique. Sa carcasse est autoporteuse, elle ne dispose pas d'essieu et de châssis. Elle dispose de deux portes latérales et son moteur est en position centrale arrière entièrement protégé par un plancher lisse en V antimines. Le mouvement aux sorties de la boite de vitesses de type mécanique, avec six rapports avants et une marche arrière est dirigé sur les deux carters de renvois latéraux qui assurent la transmission aux roues arrière par pignons et aux roues avant par l'intermédiaire d'arbres de transmission qui longent les parois latérales de la carcasse blindée1.

                Le conducteur prend place à l'avant et la tourelle abrite le chef de char et le tireur.

Sa garde au sol de 330 mm lui permet un franchissement de 0,8 m.
Armement de l'AML 60 et équipement

                L'armement principal de l'AML 60 est un mortier de 60 mm se chargeant par la culasse, disposant de 53 obus, associé à une mitrailleuse ANF1 de 7,62 OTAN. Le mortier d'origine est rapidement remplacé par le Hotchkiss-Brandt CM60A1 (en) toujours en service aujourd'hui. Ses munitions sont les suivantes :

   Obus M 61 explosif à une portée maximale de 2 240 mètres,
   Obus M 63 éclairant d'une puissance de 180 000 candelas pendant 30 secondes à 2 200 m,
   Obus M 72 explosif à 2 650 m,
   Obus antiblindé à charge creuse (tir direct) à 500 m,
   Canister d'autodéfense à 50 m.

         Le pointeur dispose dispose d'une lunette APX M 112 de grossissement optique 5, de champ 230 millièmes, d'amplitude de pointage de - 22⁰ à 47⁰, avec micromètre éclairé pour le tir de nuit1.

         L'armement auxiliaire de ce blindé évolua pour des raisons d'efficacité selon les versions. Ainsi, la mitrailleuse de 7,62 mm fut remplacée par une Browning M2 de 12,7 mm sur les versions HE 60-12 voire pour l'HE60-7. De même l'AML 60 HE-20 monte un mortier de 60 mm et un canon de 20 mm. Enfin le Venezuela arma ses AML 60 d'une nouvelle tourelle munie d'un bitube de 20 mm pour en faire un véhicule de lutte antiaérienne.
Les AML 90 et 90 Lynx

         La portée d'un mortier étant limitée, le constructeur français développa ensuite une version avec une tourelle armée canon antichar GIAT Industries de 90 mm à frein de bouche, tirant à 1 500 m un obus à charge creuse de vitesse à la bouche de 750 m/s qui perfore 320 mm de blindage. Sa dotation est de 21 obus. Il peut mettre hors de combat un T-54/T-55.

         Le tireur dispose d'une lunette APX M 370 de grossissement 6, de champ 190 millièmes, d'amplitude de pointage de - 8⁰ à 32⁰, avec oculaire réglable et micromètre éclairé pour le tir de nuit. L'armement secondaire d'origine de ce modèle se compose de deux mitrailleuses légères de 7,62 mm jumelées1 approvisionné à 2 000 coups.

         Cette nouvelle AML 90 tout aussi mobile et mieux armée se vendit bien en Afrique où les budgets militaires des pays nouvellement indépendants ne pouvaient absorber l'achat de chars plus lourds.

         L'AML 90 évolua elle aussi donnant naissance à l'AML 90 Lynx. Celle-ci reçut une tourelle de conception Hispano-Suiza comportant un canon de 90 mm GIAT F1, un équipement de vision nocturne et un télémètre laser.
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Ven 6 Juil 2018 - 18:41

 

Véhicules de combat légers utilisés par les Forces Armées de Belgique



Camion léger MERCEDES UNIMOG



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Camion militaire léger MERCEDES utilisé par une unité de l'Armée Belge affectée à la KFOR



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Véhicule Land Rover DEFENDER de L'IFOR  avec sa remorque Zodiac


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Ven 6 Juil 2018 - 19:28

extraordinaire collection.!....bravo !..
avatar
marcus66
Actif+
Actif+



Age : Date d'inscription : 18/01/2012 Nombre de messages : 272 Localisation : Emploi/loisirs :

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers Sam 7 Juil 2018 - 11:13

Chars de combat blindés des Forces Armées Françaises




Le char blindé moyen    S O M U A   S - 3 5




PRODUCTION :
Concepteur Société d'outillage mécanique et d'usinage d'artillerie (SOMUA)

Année de conception :
1935 - 1937

Constructeur :
Société d'outillage mécanique et d'usinage d'artillerie (SOMUA)

Production : 1937 - Juin 1940 - Unités produites 430 exemplaires

Caractéristiques générales:

Équipage 3 (conducteur, opérateur radio/pourvoyeur, commandant/canonnier)
Longueur 5,38 mètres
Largeur 2,12 mètres
Hauteur 2,62 mètres
Masse au combat 19,5 tonnes
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Type Acier moulé
Frontal (caisse) 47 mm / 22–45 °
Latéral (caisse) 45 mm / 0–90 °
Arrière (caisse) 35 mm / 22°
Dessus (caisse) 20 mm
Plancher (caisse) 20 mm / 82–90 °
Frontal (tourelle) 56 mm
Latéral (tourelle) 46 mm / 22°
Arrière (tourelle) 46 mm / 22°
Haut (tourelle) 28 mm / 72–90 °
Armement
Armement principal Un canon semi automatique SA35 de 47 mm (118 obus)
Armement secondaire Une Mitrailleuse Reibel de 7,5 mm coaxiale (3 750 coups/15 chargeurs)
Mobilité
Moteur SOMUA à 8 cylindres en V
Puissance 190 ch (140 kW)
Suspension Ressort à lames sur boggie
Pression au sol 0,75 kg/cm2
Vitesse sur route 40,7 km/h
Vitesse tout terrain 37 km/h
Pente franchissable 65 %
Puissance massique 9,74 ch/t
Réservoir 310 litres + 100 litres
Autonomie 230–280 km
Autonomie tout terrain 120–140 km

-------------- Le Somua S35 était un char moyen de la Seconde Guerre mondiale construit par Somua, considéré comme le meilleur char de combat français en 1940.

-------------- Produit à 430 exemplaires, il était rapide, remarquablement blindé, et équipé d'un canon antichar performant pour l'époque cependant, le fait était courant au début de la seconde guerre mondiale, il n'était pas adapté au tir d'obus anti-personnels.


Conception

--------------- Son nom vient de la Société d'Outillage Mécanique et d'Usinage d'Artillerie de Saint-Ouen (Seine, actuellement Seine-Saint-Denis). C'est en 1935 que cette société produisit le prototype avec un tout nouveau concept nommé par l'armée française : Automitrailleuse de Combat (AMC) modèle 1935 Somua.

--------------- Les ingénieurs français en firent un véhicule innovant pour son époque :

--------------- Ce fut le premier char français équipé d'un blindage incliné en fonte de haute qualité. Ce type de blindage gagne en épaisseur effective grâce à l'angle de la plaque et permet de faire plus facilement ricocher les obus.
--------------- Il était armé d’un nouveau canon de 47 mm SA35 de 32 calibres semi-automatique à haute vitesse initiale (à 30° d'incidence : perforation de 39 mm à 100 m, 33 mm à 500 m, 26 mm à 1 000 m pour une vitesse initiale de l'obus de 660 m/s).
----------------Le Somua est considéré comme l'un des premiers chars modulaires. Il était composé de 4 sections reliées par boulonnage : la partie inférieure constituée de 2 sections contenait le moteur, la transmission, les commandes et portait la suspension boulonnée sur ses flancs; les deux autres sections formaient la superstructure. La section arrière recouvrait le compartiment moteur-transmission, tandis que la section avant logeait le compartiment de combat et supportait la tourelle.
Les chenilles agissaient indépendamment l'une de l'autre, le char pouvait donc tourner rapidement sur lui-même à l'arrêt.
---------------- Toutefois certains défauts entravaient les qualités du char :

---------------- En raison des errements de l'époque, seul le char du chef de peloton était équipé d'une radio ER 29 ayant une portée de 5 km (avec un son de mauvaise qualité, souvent inaudible) et ne pouvait correspondre avec ses subordonnés qu'à l'aide de pavillons de transmission ou d'une estafette. Un ER 28 était bien à l'étude pour équiper les chars subordonnés, mais il ne put entrer en service avant le 10 mai 1940. De plus lors du premier tir, la douille éjectée de la culasse pouvait taper la radio et ainsi la mettre hors service.
---------------- Le char emportait un équipage de 3 personnels, la tourelle monoplace rendait difficile la tache du chef de char qui faisait aussi office de chargeur et de pointeur, et ralentissait grandement la mise en œuvre de l'armement principal. Cette faiblesse était légèrement compensée par le fonctionnement semi-automatique du canon de 47 mm.
Historique
---------------- Sa fabrication en série fut limitée par les demandes de l'État-Major (une centaine par an) entre 1938 et 1939 alors que les capacités de production de SOMUA étaient supérieures. Des mouvements sociaux diminuèrent aussi la production des chars. De plus le char était cher à produire: environ 982 000 Francs par unité (sans la tourelle et l'armement). A peine plus de 400 Somua furent produits, tous étant engagés au combat en mai-juin 1940, y compris ceux sortants d'usine et remis aux mains d'équipages inexpérimentés, comme à la 4e DCR du colonel de Gaulle.



----------------- le Somua S-35 participa victorieusement le 12 mai 1940 à la bataille de Hannut en Belgique, première bataille rangée de blindés de la Seconde Guerre mondiale où l'épaisseur et l'inclinaison de son blindage lui permerent de résister efficacement aux tirs des chars allemands.


----------------- Le 18 mai 1940, 12 Somua-S35 de l'escadron du capitaine De Segonzac du 4e Régiment de Cuirassiers tiennent la ville de Jolimetz avec une compagnie de tirailleurs marocains à l'appui; ils affrontent la moitié du 5.PzD composé d'environ 120 chars appuyés par de l'infanterie, artillerie et aviation. Un char français est endommagé lors d'une reconnaissance et renvoyé à Quesnoy. L'attaque allemande est lancée et en fin de journée la ville est complètement entourée. En 10 contre 1, les Français ont perdu 10 chars et les Allemands 26 chars, (pour la plupart des Panzer IV).

------------------ Les S-35 étaient concentrés dans les divisions légères mécaniques, comme le firent les Allemands avec leurs divisions de Panzer. Néanmoins, ils furent pratiquement tous détruits ou sabordés (beaucoup de chars français tombèrent en panne mécanique ou en panne d'essence, car les services de l'intendance étaient totalement dépassés par la rapidité des opérations imposées par la progression très rapides des panzer-divisionnen) et, à la défaite de la France, les Allemands en saisirent le plus qu'ils purent (environ 297) et pensèrent les utiliser comme Beutepanzer aux côtés des Pz III trop peu nombreux. Toutefois, la tourelle monoplace du S 35 fut modifiée et ils les reconvertirent en chars d'entraînement ou pour le combat contre les partisans sous l'appellation Panzerkampfwagen 35-S 739(f).

--------------- Certains furent envoyés sur le front de l'Est. D'autres combattirent en Finlande contre l'Armée rouge (l'un d'eux se fit même capturer). Les Allemands disposaient de Somua S 35 pour lutter contre les FFI pendant la libération de Paris en août 1944.

---------------- Des S-35 furent cédés à l'armée italienne.

---------------- Deux Somua S-35, capturés par les partisans yougoslaves, reprirent du service dans le camp allié. L'un d'eux avec une tourelle modifiée par l'ajout d'un caisson blindé pour accueillir un canon Mk.V de 6pdr (57mm).

---------------- En 1941, le 12e GACA est créé en Afrique-Occidentale française et équipé de chars Somua. Ces chars participeront en 1943 à la Campagne de Tunisie. Enfin, des Somua, récupérés à l'occupant pour certains, prendront part à la Libération et à la bataille de Royan.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Véhicules de Combat miniatures divers


Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
Véhicules de Combat miniatures divers Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rendez-vous des Anciens de La Royale :: 

Nos Activités et Loisirs

 :: 

Les collections

-