Le rendez-vous des Anciens de La Royale

Souvenirs et Discussions d'Anciens Marins de la Marine Nationale
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Les frégates anti-sous-marines. Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: Les frégates anti-sous-marines. Mar 28 Jan 2014 - 6:26

La lutte ASM est prioritaire, les différents livres blancs sur la Défense et la Sécurité nationale ont rappelé combien il était essentiel que la Marine nationale parvienne à assurer efficacement la lutte contre les sous-marins. Afin d'assurer ces missions prioritaires, la Marine nationale dispose de frégates spécialisées qui mettent en oeuvre un hélicoptère , l'ennemi mortel du sous-marin.
   
        La Marine française a toujours considéré la lutte ASM comme l'un des savoir-faire essentiels à maîtriser pour toute "grande" marine, notamment lorsque la dite-marine met en oeuvre des SNLE qu'il convient de protéger de tout risque de "pistage" par des sous-marins potentiellement hostiles. De fait, elle est parvenue à conserver un niveau de compétence qui la place , en ce domaine de l'ASM, sur le podium de tête des meilleures marines mondiales. Elle a même su, servie par un industriel national numéro 2 mondial du secteur, jouer les précurseurs en mettant en oeuvre, la première, des sonars actifs remorqués. Et aujourd'hui, par des efforts continus, elle s'adapte à l'évolution d'une menace sous-marine toujours plus discrète.
        La menace sous-marine a beaucoup évolué ces dernières années. D'abord sur le plan quantitatif. Dans les années 1980, à la fin de la guerre froide, les marins français évaluaient à un millier le nombre de sous-marins opérationnels de par le mode, essentiellement soviétiques et américains. Il n'y en aurait plus, aujourd'hui "que" de l'ordre de 400, lesquels seraient néanmoins mieux répartis entre les nombreuses marines et évolueraient davantage autour de l'Asie et dans le Pacifique. La véritable hégémonie américaine sur le théâtre Pacifique se trouve par exemple potentiellement remise en cause par l'existence des flottes sous-marines nombreuses et de plus en plus modernes qu'alignent des puissances comme la Chine, le Japon ou la Corée du Sud.

        La Marine nationale parvient à assurer efficacement la lutte contre les sous-marins afin, en toute première priorité, de garantir leur liberté d'action aux SNLE, notamment en vérifiant l'absence de tout submersible sur leur chemin lors de leur départ ou retour de mission. Il s'agit , en premier lieu, de repérer et repousser d'éventuelles tentatives de pistage des SNLE qui viseraient à relever leur signature acoustique et leur zone de patrouille. Ce qui faciliterait la tâche à un agresseur potentiel pouvant souhaiter, lors d'une éventuelle crise internationale, éliminer la capacité de frappe nucléaire en second de la France.
         Deuxièmement , cela permet , plus prosaïquement , d'éviter tout risque d'abordage involontaire avec un sous-marin étraner de passage. En ce sens, la lutte ASM participe activement de la dissuasion nucléaire. Ensuite, les moyens de la Marine, doivent aussi bien évidemment, assurer la protection anti-sous-marine, des approches maritimes nationales ou encore d'une force navale -groupe aéronaval ou amphibie  - en déploiement.  Il y a systématiquement une frégate et fréquemment un SNA en protection ASM du porte-avions.

       Ce sont là, les missions principales des frégates ASM de la Marine nationale. Il s'agit de missions ASM permanentes qui consistent d'abord , bien évidemment à parvenir à détecter la présence d'un sous-marin, puis à le contraindre à se dévoiler en le poussant à la faute, et ainsi pouvoir le classifier et le localiser, et enfin le repousser ou le détruire;

        Jusqu'en 2013, la Marine nationale disposait de 9 frégates ASM :  2 frégates du type F 67, (Tourville et De Grasse) et 7 frégates de type F 70 , (Georges Leygues - Dupleix - Montcalm - Jean de Viennne - Primauguet - La Motte - Piquet  - Latouche-Tréville), Touville , DeGrassse et Georges Leygues ont été retirés de l'activité. Petit-à-petit, la série des FREMM remplacera les autres frégates vieillissantes et à terme, ce sont donc en principe, 9 FREMM ASM (dont la tête de série est L' Aquitaine) qui prendront le relai pour couvrir les missions ASM de la Marine.

       Il convient cependant de préciser que les missions de coordination et de commandement d'une action ASM de grand envergure peuvent être assurer par une frégate ASM mais, cedtte responsabilité peut également être confiée à une frégate Horizon, à un BPC ou au porte-avions.  Un Atlantique peut aussi, dans certaines conditions, jouer ce rôle.

(A suivre 2ème partie).

(Renseignements mensuel Défense & Sécurité Internationale).

(Photo ROUSSEL D) Frégates ASM F 70)[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

(Frégate Aquitaine - (FREMM ) Photo ROUSSEL D).[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les frégates anti-sous-marines. Jeu 30 Jan 2014 - 15:56

(suite ... 2ème partie).

Des sonars aux performances variables :

Parmi les sonars de coque en usage dans la Marine, on trouve ceux à moyennes fréquences qui équipent les avisos A 69. Ils excellent par petits fonds. Mais le petit nombre d' A 69 encore en service ne va plus être utilisé que dans le cadre de la mission SURMAR.

De leur côté, les 6 frégates F 70, sont dotées du DUBV 23, les frégates antiaériennes Cassard et Jean-Bart alignent le DUBA 25 et les récentes frégates Horizon , (Forbin et Chevalier Paul), le TUS 4110 CL.

Tous les sonars de actifs de coque se révèlent finalement assez proches. Le diamètre de leur antenne va de 1,5 à 2 mètres. Ce sont des sonars basses fréquences (5 à 10 kHz) optimisés pour les grands fonds.A noter que les Dupleix, Montcalm et Jean de Vienne ont vu leur sonar de coque modernisé par changement de toute l'électronique ; l'antenne initiale étant conservée. Quant aux frégates modernes (FREMM), en version ASM, elles recevront le sonar actif de coque MFS -4110 (de 15 à 25 kilomètres de portée), qui se distingue essentiellement par la nouvelle technologie de ses transducteurs. Installés à demeure sous la coque , ces sonars actifs panoramiques fonctionnent sans avoir à être mis à l'eau. Un avantage indéniable sur les sonars remorqués délicats à opérer par mer formée. Par ailleurs, les sonars de coque se révèlent totalement tributaires des conditions de propagation des ondes sonores , autrement dit du gradient de la célérité du son dans l'eau. Ils permettent de détecter en direct, jusqu'à sept ou dix kilomètres , dans le chenal de surface (entre la surface et la rupture de couche thermique ; profondeur - variable à laquelle la température de l'eau change et modifie ainsi les conditions de réflexion de l'onde acoustique), les sous-marins navigant en immersion peu profonde.

La seconde catégorie de sonars actifs sont les remorqués. La Marine a fait ici office de précurseur et continue à profiter d'une belle avance sur les marines anglo-saxonnes qui ont longtemps préféré miser sur l'écoute acoustique passive avec les antennes linéaires remorquées. Les sonars actifs remorqués sont donc intégrés dans un "poisson" ou VDS (variable Deep Sonar) mis à l'eau à la poupe du navire et remorqué au bout d'un câble de plusieurs centaines de mètres. La profondeur à laquelle le corps tracté évolue - jusqu'à 400 mètres - est calculée pour assurer , contrairement au sonar de coque, la détection sous le niveau de rupture de couche thermique.
Seules les frégates ASM emportent un tel VDS. Les six F 70 sont ainsi dotées du DUBV 43 C basses fréquences.



(Suite 3ème partie)

(Eléments recueillis sur Défense & Sécurité Internationale).

avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les frégates anti-sous-marines. Dim 2 Fév 2014 - 7:03

(3ème partie)

         L'hélicoptère est l'élément complémentaire des frégates ASM. Les FREMM  embarqueront le NH 90 Caïman, qui mettra en oeuvre un sonar actif descendu au bout d'un câble et trempé dans l'eau. Les 14 NH 90 de combat de l'aéronautique navale seront équipés du radar Flash à basses fréquences, ce qui fera passer le rayon d'action de l'appareil à sept kilomètres. Avec une longueur de câble de 500 mètres, le sonar peut être descendu à de très grandes profondeurs à la vitesse de 8m/s ; l'hélicoptère étant automatiquement maintenu en stationnaire par le système de contrôle des commandes de vol.  Autour du fût cylindrique contenant l'émetteur se déploie, une fois trempée, toute une corolle d'antennes de réception acoustique ; ce déploiement permet d'éloigner les antennes réceptrices de l'émetteur et d'améliorer les performances du système en directivité. Les NH 90, disposent également de bouées passives (20 de grande taille et passives ou actives  - des DICASS) dotées d'hydrophones  qui, une fois dans l'eau, se révèlent à même  de percevoir le bruit rayonné par le sous-marin.
        Le concept d'équipage du NH 90 diffère totalement de celui du Lynx. En effet, là où le Lynx a besoin de deux pilotes et d'un opérateur, le NH 90 se contente d'un unique pilote. En place gauche dans le cockpit , on trouve le TACCO, spécialiste de l'utilisation des senseurs et de la conduite tactique des opérations. Il est assisté en cabine par le SENSO qui met en oeuvre les senseurs. Son système d'armes permet au NH90 d'être réellement multimission  ASM/ASF au cours d'une même mission.

        L'emport d'un hélicoptère  NH 90 doté d'un sonar Flash et ses torpilles légères MU 90, va sans aucun doute constituer le meilleur système d'armes ASM au monde.


(Renseignements Défense & Sécurité Internationale).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Le Primauguet en escale à Stavanger du 7 au 9 février 2014 Dim 9 Fév 2014 - 15:37

La frégate Primauguet fait escale à Stavanger en Norvège du 7 au 9 février 2014 :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
Visit of the French Naval Frigate "Primauguet" (8.02.2014)

The French navy vessel FS Primauguet, an anti-submarine warfare (ASW) frigate, will be making a port call to Stavanger from 7 to 9 Feb 14.

It will be open to the public on Saturday, 8 Feb 14 from 09:30 to 12:00 hrs and then again from 14:00 to 17:00 hrs should you wish to perhaps go aboard.

Hours :

08/02/2014 - 08/02/2014 Saturday 09:30-12:00
08/02/2014 - 08/02/2014 Saturday 14:00-17:00

Source : regionstavanger.com

Pour voir la frégate 'Primauguet' en direct via la webcam de Stavanger, cliquer sur le lien ci-dessous :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
olivier




Age : 50 Date d'inscription : 12/11/2007 Nombre de messages : 376 Localisation : Outre Quiévrain Emploi/loisirs : Boire des pintes avec les amis

http://www.belgian-navy.be
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: La frégate PRIMAUGUET a quitté Stavanger le 10.02.2014 Lun 10 Fév 2014 - 12:20

La frégate PRIMAUGUET a quitté Stavanger, ce matin :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
olivier




Age : 50 Date d'inscription : 12/11/2007 Nombre de messages : 376 Localisation : Outre Quiévrain Emploi/loisirs : Boire des pintes avec les amis

http://www.belgian-navy.be
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les frégates anti-sous-marines. Lun 10 Fév 2014 - 13:56

Merci pour ces belles photos que , pour ma part, j'apprécie beaucoup.
avatar
ROUSSEL Denis
Actif+
Actif+



Age : 73 Date d'inscription : 18/02/2013 Nombre de messages : 2863 Localisation : Toulon/Barcelonnette Emploi/loisirs : retraité / voyages en camping-cars

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les frégates anti-sous-marines. Lun 10 Fév 2014 - 14:22

"De plus" en direct ! Merci Olivier.
 
cheers 
avatar
FRANCOIS61
Actif+++
Actif+++



Age : Date d'inscription : 30/09/2013 Nombre de messages : 5374 Localisation : Var Emploi/loisirs : Photographie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les frégates anti-sous-marines.


Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
Les frégates anti-sous-marines. Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rendez-vous des Anciens de La Royale :: 

Les Embarquements-Histoires de Marine

 :: 

Nos Histoires de Marine

 :: 

Frégates de Surveillance FS

-